Mis en ligne dans Chaîne tradition, Tahiti d'antan | 0 commentaire

Allons emprunter le car pour visiter l’île. Voici les transports en commun à Tahiti. Parcourons la côte ouest. Cette verdure est éternelle. Le thermomètre oscille entre 33 degrés à midi et 18 degrés à minuit durant toute l’année. Une halte : on charge une pirogue destinée à un autre district. Pendant ce temps, un coup d’oeil sur la plage de Punaauia. Mais ne manquons pas le départ ! Belle route n’est-ce pas ? Certes, mais ce goudronnage est récent. Voici quelques années, on roulait encore sur la pierraille.

Un salut au cantonnier tahitien, ne vous formalisez pas, ils sont en uniforme réglementaire. Dans le district de Paea, un étang en bordure de mer. Les chevaux comme ailleurs concurrencés par l’automobile, sont montés ici sans selle ni étrier.

Dans les districts éloignés pour vous rendre en ville, pas besoin de faire signe au machiniste. Déposé, avant de vous coucher, un branchage sur le bord de la route. Vous serez éveillé au klaxon, et tandis que vous vous vêtirez, le truck attendra, patiemment, et comme cette manoeuvre se répètera fréquemment, vous ne saurez jamais combien d’heures il vous faudra pour atteindre votre destination. Engageons-nous dans la presqu’île. Est-ce dans ce village que désireriez finir vos jours ?

Ces jeunes gens sont affables et pas encore influencés par la moderne civilisation. Heureusement, la coiffure en queue de cheval n’a guère franchi le Pacifique. Puisque nous en sommes à la coiffure, établissez vous-même le rapport entre l’hygiène et l’élevage de la volaille. La vallée du district de Teahupoo limite la route de la côte ouest. Nous poursuivrons donc par mer pour contourner l’extrémité de la presqu’île. Pour prendre la mer, il faut une pirogue, nous allons vous en construire une sur le champs. Arbre utilisé : le maiore, communément appelé : arbre à pain, ou encore le manguier. On dégrossit le tronc à l’herminette et à la hache.

La finition est plus délicate ; on y ajoute un ou deux bordés puis le support du balancier. Le tout est assemblé à l’aide d’un lien en fibre de coco. Le balancier est en purau, bois spécifiquement léger. Le support arrière revêt une forme particulière, destiné à ménager le passage de la pagaie. Après l’effort, la pause. Après la pause, la démonstration. Vahine et tane sont aussi habiles à en user. Décomposer du plongeon tahitien. Position verticale, jambes croisées sous le postérieur. Ne pas omettre de se pincer le nez. On se sèche. Ne nous laissons pas distraire par ces sirènes. Au revoir !

 »<strong>Réalisation</strong>
				:' />
				<span class=
Type : Série de mini documentaires Thème : Images d’archives du Tahiti d’antan Titre : Tahiti d’antan Synopsis : Tahiti d’antan nous entraine à la découverte de la Polynésie française de 1940 à 1970, à travers des images d’archives commentées provenant de plusieurs fonds. Durée unitaire : 5 minutes Episodes: 10 Langue : français Formats : 4/3 et 16 9ème
 »Réalisation:  »Production

Tahiti.tv, la webtv de Tahiti et ses îles : votre voyage virtuel en Polynésie française à travers des centaines de vidéo

Commentaires

Mots-clés

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Sports à Tahiti : fly surf
Gérald Fournier : le fly surf est une activité, on va dire, « multi activités », qui réunit même plusieurs sportifs qui viennent du wake board, du windsurf, du snow board, etc. les activités q...
Tahiti.tv news : tourisme au féminin, mama Nathalie
Mama Nathalie : Je suis née aux Australes, à Rimatara donc j’ai commencé un peu à tresser dans la vannerie en étant jeune fille, vers 12 ans. Donc j’ai travaillé dans la vannerie à 12 ans e...
Papenoo. Histoires de Polynésie, tour de l'île de Tahiti
On en parlait avec mon ami, avant les gens vivaient dans la forêt, et pas au bord de la mer, maintenant on vit près de la mer, plus pratique pour pêcher et le reste, c'est ce que disent les anciens...
Motu Atea, l'archipel des Marquises
Situé au cœur du Pacifique, à 1 400 kilomètres de Papeete (île de Tahiti), l'archipel des Marquises est certainement le plus mythique de Polynésie française. Blocs de lave surgis de l'océan,...
Top