Mis en ligne dans Chaîne Découverte, Histoires de Polynésie | 0 commentaire

Après une halte à Taravao, véritable carrefour entre la côte ouest et la côte est, entre la grande terre et la petite terre, le tour fantaisie continue, fantaisie car entre Tautira et Teahupoo la route est inexistante.

L’île est pleine de contrastes il faut parfois oublier le mythe, le rêve et affronter la réalité d’une caserne, véritable fortification d’un autre âge construite pour éviter que les hommes de la presqu’île ne viennent grossir les rebelles de Tahiti. La guerre terminée elle devient gendarmerie, au cours de la deuxième guerre mondiale prison pour une dizaine d’allemands établis dans l’île, enfin modernisée elle reçoit les jeunes recrues du BIMAT qui s’entraînent là aux gestes de la guerre dans un décor plus que paisible.

Tautira fut le théâtre d’une rivalité politique et religieuse entre l’Espagne et l’Angleterre. L’Espagne voyait d’un très mauvais oeil l’installation anglaise dans cette île l’Aguila commandée par Boenechea mouilla devant la rivière Vaitepiha y resta un mois, sûre d’avoir placé l’île sous la couronne du roi d’Espagne. Quelques mois plus tard Cook qui en était à son deuxième voyage dans l’île, s’intéressa aussi à Tahiti qu’il souhaitait offrir à son roi. Boenechea revint, entendit utiliser la religion pour implanter la souveraineté espagnole, et débarqua deux franciscains qui ne purent s’adapter au pays. Boenechea ne reviendra pas en Espagne, son corps repose à Tautira.

Le chef Vaiatua s’était montré pourtant généreux et avait offert à la mission un terrain sur lequel s’élève aujourd’hui l’église catholique. Un siècle passe et en 1888 un yacht, le Casco mouille à son tour dans la baie à son bord Robert Louis Stevenson et sa famille et c’est l’émerveillement « c’est le jardin d’éden retrouvé » s’écrie-t-il.

La santé de l’écrivain s’améliore dans cette nature splendide, il monte à cheval joue de la flûte et se lie d’amitié avec le chef. Le yatch est d’un tel luxe qu’il est surnommé « Pahi Moni » bateau-argent par la population.

De l’autre côté de la presqu’île, à Tehaupoo, c’est un autre monde le royaume des vagues qui déferlent en boucle, en rouleaux, en tubes pour la plus grande joie des surfeurs le site, pardon le spot de surf est mondialement connu et chaque année les compétitions donnent un coup de fouet à l’économie de la presqu’île . Qu’ils viennent d’Hawaii ou de Floride, d’Australie ou d’Europe, les concurrents n’ont qu’une nationalité, celle que confère l’amour de la glisse, du surf.

<strong>Réalisation</strong>
				: Simone Forges Davanzati' />
				<span class=
Type : Série de mini documentaires Thème : Visite guidée de l’île de Tahiti Titre : Histoires de Polynésie Synopsis : district par district, une manière de découvrir ou de redécouvrir avec émotion une île de Tahiti comme vue de l’intérieur. Des ingrédients variés pour une vision authentique loin des clichés, visite des lieux incontournables mais également poésie polynésienne au menu. Durée unitaire : 7 minutes 30 Episodes: 6 Langue : français Formats : 4/3
Réalisation: Simone Forges Davanzati Production : Local vision

Tahiti.tv, la webtv de Tahiti et ses îles : votre voyage virtuel en Polynésie française à travers des centaines de vidéo

Commentaires

Mots-clés

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Apprendre à surfer à Tahiti: le canard
Patricia Rossi, championne de surf, vivant à Tahiti, en Polynésie française, nous propose d'étudier la figure de surf appelée le canard. Le canard désigne le fait de passer sous une vague qui d...
Extrait du heiva i Tahiti : Tamarii Mataiea
Extrait d’un spectacle de la troupe de chants polynésiens Tamarii Mataiea à l’occasion du Heiva i Tahiti. Spectacle grandiose, apothéose de la culture polynésienne, le Heiva rassemble chaque a...
Les activités du Radisson Plaza Resort Tahiti
hôtel de la côte Est, en bord de plage au sable noir. Chaque jour de la semaine, de nombreuses activités culturelles sont offertes au visiteur : sculpture sur bois, tressage de pandanus, préparati...
Fan de Tahiti : Jean-François Clervoy à Moorea
Jean-François Clervoy : La Polynésie vue de l’espace, c’est un chapelet de perles, un peu désordonnés avec des îles un peu plus grosses, certaines montagneuses, d’autres juste sous for...
Top