Mis en ligne dans Chaîne tradition, Tahiti d'antan | 0 commentaire

Les Marquises. Desservies régulièrement par les goélettes, les îles reçoivent aujourd’hui un bateau de la Marine Nationale. A son bord, le gouverneur Sicot et quelques fonctionnaires. La première escale de cette tournée est tout naturellement Taiohae, capitale de l’île de Nuku Hiva et de toutes les îles du Groupe Nord.

La population avertie par l’administrateur attend sur le quai. Les couronnes sont assez rares, comme les fleurs autrefois dans cet archipel. Les anciens combattants dont les décorations en disent long sur leur courageux patriotisme, l’infirmier Terei, Raymond Gendron, entendent s’associer à la cérémonie du dépôt de gerbes devant le monument aux morts.

D’un pas alerte, le cortège suit le père Ricat, le dynamique père Jean Ricat qui jouait au football en soutane. Pour assurer les liaisons avec les autres baies de l’île, l’administrateur possède un petit cotre, au nom bien marquisien : la Bretagne et commandé par le capitaine Tanu ! La pluie, qui dans le Pacifique, honore les nouveaux arrivants en signe de bienvenu, n’arrête personne, pas même un gouverneur en tournée officielle. Une petite fille, la meilleure élève sûrement, a été choisie pour réciter les mots de bienvenu, qui, une fois prononcés, la laissent bien désemparée. Les marins ne sont pas astreints à suivre le cortège officiel. Ils s’en donnent donc à cœur joie, jouant les cowboys ou les héros de westerns sur ces chevaux marquisiens qui ont la réputation d’avoir le pied sûr !

Quant au commandant du bateau, marine oblige, il joue au Père Noêl avec ce lancer de bonbons. Taipivai, c’est la rivière la plus belle des Marquises, la seule navigable et la plus célèbre qui accueillit au siècle dernier l’écrivain déserteur Herman Melville et en 1914 l’amiral conte Von Spee, qui venait de bombarder Papeete. Ua pou, cette île du Groupe Nord, reçoit à son tour le gouverneur et sa suite. Le Père Edouard, au milieu de ses fidèles et de la population d’Akao, reçoit les officiels. Et ce sera le même scénario : dépôts de gerbes, discours, remerciements, chants et compliments des écoliers endimanchés de blanc.

Le retour en bateau se fait en baleinière et c’est Fetu, là à droite, qui est le maître de bord. Le gouverneur semble regretter la brièveté de la visite et jette son collier de fleurs, dans l’espoir d’un retour… un jour ! La dernière escale est pour Hiva Oa, l’île la plus importante du Groupe Sud. Dans ce décor grandiose de la baie des traitres, qu’aucun lagon, aucun récif ne vient adoucir, la houle aussi est forte, longue, presque lourde et éternellement présente. Atuana était le centre administratif, commercial et religieux de cette partie de l’archipel. Les chants de rigueur sont ici dirigés par un étonnant personnage, mi danseur, mi chef d’orchestre, c’est Tohua.

Si l’on veut goûter le point de vue le plus extraordinaire sur la baie, c’est de la pointe kareto, près du phare qu’il faut aller. On a alors sous les yeux l’ilot d’Anake et en fond de décor, Mohotane, Fatu Hiva et Tahuata qui pour l’heure a délégué sa jolie institutrice, Iris Tehei, auprès des marins qui n’ont, on le comprend, d’yeux que pour elle. Mais il est un lieu à Atuana auquel on ne peut échapper, c’est le cimetière de la mission catholique qui domine la baie. C’est là que repose le peintre Paul Gauguin. Le soir tombe, il faut reprendre la mer, embarquer sur le bateau de la Royale et regagner Tahiti.

 »<strong>Réalisation</strong>
				:' />
				<span class=
Type : Série de mini documentaires Thème : Images d’archives du Tahiti d’antan Titre : Tahiti d’antan Synopsis : Tahiti d’antan nous entraine à la découverte de la Polynésie française de 1940 à 1970, à travers des images d’archives commentées provenant de plusieurs fonds. Durée unitaire : 5 minutes Episodes: 10 Langue : français Formats : 4/3 et 16 9ème
 »Réalisation:  »Production

Tahiti.tv, la webtv de Tahiti et ses îles : votre voyage virtuel en Polynésie française à travers des centaines de vidéo

Commentaires

Mots-clés

, , , , , , , , , , , , , , ,
Patricia Baron Lysio, portrait d'artistes à Tahiti
Patricia Baron Lysio à l'Atelier Très jeune, après mon bac, j'ai passé trois ans dans une école des Beaux Arts à Paris et j'ai eu la chance de vivre dans plusieurs pays, ce qui m'a permis de...
Sport à Tahiti : wake board
Deux jeunes champions en herbe nous racontent leur passion pour ce sport mi-ciel, mi-mer. Jeson Vedel : cela m'est venu tout bêtement en essayant avec des copains. Après, on a décidé d'acheter ...
Poe maohi, l’âme de la perle de Tahiti
Du mercredi 30 novembre au dimanche 4 décembre 2011 de 9h-18h au Sofitel Maeva Beach Tahiti La perle de culture de Tahiti naissait il y a cinquante ans. Un vaste programme de promotion, to...
Plonger avec les loches à Fakarava avec TOPDIVE
Véritable Eden sous-marin, Fakarava est classé réserve de Biosphère de l'Unesco et offre des plongées d'une grande richesse, aussi bien au niveau des coraux que des nombreuses espèces de poisson...
Top