Bonjour à vous tous qui suivez notre émission Mata’eina’a tour. Comme vous le voyez, nous sommes dans le centre artisanal de mama Haamana. Allons la rejoindre tout de suite, afin qu’elle nous parle de toutes ces belles choses qu’elle confectionne.

Bonjour mama Haamana.

Bonjour Jeff, et merci de cette visite.

Peux-tu avant tout nous dire quel est ce centre et pourquoi il a été construit ici ?

Ce local existait déjà, mais aujourd’hui, nous avons décidé de nous installer ici, cela grâce au Maire, afin de vendre nos produits. Tous les artisans de Arue se sont regroupés, et ainsi, dès le lundi, deux associations viennent surveiller ce centre. Le mardi, c’est deux autres, etc… En fait, nous avons organisé une permanence afin de n’être pas bloqué toute la semaine. Chacun notre tour, nous venons garder ce centre artisanal.

Combien êtes-vous au total à faire partie de ce centre artisanal ?

Nous étions onze associations au début. Aujourd’hui, nous sommes encore plus nombreux, environ dix-sept il me semble. En ce début d’année, nous avons encore accueilli trois nouvelles associations. Nous sommes très heureux, car c’est signe de prospérité que de recevoir de nouveaux membres.

Je vois autour de nous qu’il y a beaucoup de choses différentes ?

Tout à fait, ce sont des personnes handicapées qui ont confectionné ces choses. Celles-là ont été faites par une mama et son gendre. Les coussins et les draps sont à moi. Tu vois aussi des chapeaux ici et là ainsi que des couvertures pour enfants. C’est ma fille qui coud tout ça. Nous avons également un sculpteur, qui travaille sur nacre et qui fait des tatouages.

Ta famille vit-elle bien avec le travail que tu fais ?

Numéro un ! Je t’assure que oui ! Si tu es courageux, l’argent vient vite, mais si tu ne fais pas les choses à fond, tu n’auras rien. Mais tu n’es plus toute jeune ! C’est vrai, je vais sur mes soixante ans. Cela n’est pas trop dur de travailler pour une mama ? Si, c’est vraiment fatiguant.

Mais que faire d’autre ?

Je fais cela depuis que je suis jeune, j’ai monté mon association en 1979, cela fait bien longtemps maintenant, n’est-ce pas ? Depuis ce jour, je continue, malgré la faiblesse de ma jambe et de mon corps. Je m’effondre parfois avec un pied presque dans la tombe, mais je me relève et je reprends le travail. C’est ainsi jusqu’à aujourd’hui.

Est-ce que tes enfants t’aident dans ce que tu fais ?

Oui, bien sûr, car je leur ai enseigné tout ce que je sais. Lorsque je participe à une exposition par exemple, je demande à mon petit-fils de venir, et il m’aide à vendre les objets.

Quelles sont les personnes qui viennent souvent ici ?

Ceux qui viennent souvent, ce sont les locaux bien sûr, mais il y a également des chinois et des français. C’est notre meilleure clientèle.

Aurais-tu un message à adresser à la population ?

Oui. Je souhaiterais dire aux jeunes qui traînent sans emploi : « entrez dans l’artisanat ». Ils pourront gagner de l’argent. Ils ne font rien de leurs journées et finissent par faire des bêtises. Qu’ils viennent nous rejoindre, nous les anciens, nous leurs donnerons nos connaissances. C’est une richesse pour leur avenir car notre temps se termine et c’est eux qui prendront la relève.

Est-ce dur de coudre ça ?

Non, pas du tout.

Peut-être pourrais-tu m’apprendre à coudre, puisque tu me dis que les hommes aussi peuvent coudre !

Tout à fait, il y en a qui font ça.

Merci encore de nous avoir reçus. Nous rejoignons à présent Marguerite, qui va nous parler de tir au fusil… Alors mama Haamana, tu m’apprends à coudre ? Bien sûr. On y va. C’est parti !

Réalisation: Claire Schwob
Réalisation: Claire Schwob Production : Tahiti nui companies
Type : Série de magazines de proximité Thème : Rencontres avec les habitants de Tahiti Titre : Mata’eina’a tour Synopsis : chaque semaine, nos animateurs partent à la découverte d’une commune de Tahiti. Ils y rencontrent les habitants, fiers de partager, dans leur langue, l’amour de leur commune. Grâce à eux, nous découvrons, selon les épisodes, l’histoire, les secrets cachés de la nature, la vie des jeunes, l’économie et les activités de leur lieu d’habitation. Durée unitaire : 5 minutes Episodes: 10 Langue : français Formats : 4/3

Tahiti.tv, la webtv de Tahiti et ses îles : votre voyage virtuel en Polynésie française à travers des centaines de vidéo

Si vous avez aimé cette article, vous aimerez aussi :

Partagez !
Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus
Share On Linkedin
Share On Pinterest
Share On Youtube
Contact us