Mis en ligne dans Chaîne Actualité, Perle de culture de Tahiti | 0 commentaire

Madame ngrid IZQUIERDO, directrice générale de la Maison de la Perle: Ce que l’on fait aujourd’hui, c’est le concours des perliculteurs qui ont participé à la vente aux enchères, et qui ont bien voulu que l’on expose leurs plus jolies perles.

Madame Jeanne LECOURT, responsable communication de la Maison de la perle: Jonathan et la maison de la Perle ont trié ces perles ; nous avons donc déterminé quatre formes : les rondes / semi – rondes, les ovales boutons drop, les semi baroques et les baroques cerclées. Et la surprise est arrivée : les professionnels de la perliculture, les acheteurs, les locaux, nous ont révélé que la perle de Tahiti c’est avant tout l’éclat et la couleur !

Monsieur Temauri FOSTER, Ministre de la pêche et des ressources maritimes: Ce concours de la plus belle perle est très symbolique. Cela n’a pas été aussi simple, car convaincre les perliculteurs de mettre à disposition leur plus belle gemme, ce n’est pas évident car ils n’ont pas envie de la céder. On peut féliciter et remercier ceux qui ont tout de même confié leurs perles à ce concours.

Monsieur Gaston Gaston TONG SANG, président de la Polynésie française: Je souhaite aujourd’hui rendre un hommage à tout les perliculteurs avec une mention particulière pour le perliculteur ayant produit les quatre perles finalistes, Monsieur et Madame Yu, producteurs de l’île de Takaroa, remportant les quatre catégories, cela mérite nos applaudissements…

Monsieur Paul YU, perliculteur Atoll de Takaroa. Tahiti black pearl: C’était une surprise. Nous pensions que ce serait les plus grosses perles qui allaient gagner… Finalement, ils ont choisi les plus petites perles de Takaroa. Je pense que le travail, c’est avant tout le travail d’entretien. Cela compte beaucoup pour avoir la qualité de la perle et j’invite tous les perliculteurs de la Polynésie française à bien faire ce travail d’entretien de la nacre pour essayer de faire la qualité au lieu de faire la quantité.

Madame Jeanne LECOURT, responsable communication de la Maison de la perle : Ces quatre perles, nous allons leur donner un prénom, nous allons leur donner une identité, et nous allons les présenter aux Polynésiens, et le peuple polynésien va élire sa plus belle perle de Tahiti.

Aux temps anciens, les hommes pensaient que la perle provenait d’une goutte de rosée puisée dans l’élément féérique. Les experts présents à la première vente aux enchères de la Maison de la Perle ont sélectionné quatre perles extraordinaires, toutes nées de l’eau cristalline de l’atoll de Takaroa. Aujourd’hui, nous vous présentons ces quatre perles, dignes ambassadrices de la perle de Tahiti. Véritables arc en ciel des mers, elles incarnent la variété des formes, couleurs et éclats naturels de la perle de Tahiti. La perle de Tahiti, héritage de tous les Polynésiens.

Madame Jeanne LECOURT, responsable communication de la Maison de la perle : Aujourd’hui, nous avons annoncé les résultats. Nous sommes très contents du nombre de votes : 8 472. 37 % de ces votants ont sélectionné « Meherio », une perle de forme ovale, diamètre douze millimètres, avec un très bel éclat.

Monsieur Temauri FOSTER, Ministre de la pêche et des ressources maritimes: Ce concours est un évènement important, car à travers lui, la Maison de la Perle a voulu valoriser, mettre en exergue la Perle de Tahiti. C’est la première fois qu’un tel évènement se déroule en Polynésie française, et c’est une réussite ! Ce sont les professionnels de la perle qui ont tout d’abord sélectionné ces quatre plus belles perles. Puis c’est la population qui a voté grâce à différents moyens de communication et son vote a confirmé celui des professionnels. Nous nous attendions à ce que ce soit la plus grosse perle qui gagne mais le choix des experts s’est porté sur la plus petite perle. C’est en effet la couleur, la brillance et l’éclat qui ont prévalu lors du vote. C’est donc la perle « Poerava » qui a gagné le premier prix de ce concours, ce qui confirme une fois encore l’image que nos ancêtres avaient d’elle. Cette perle « poerava » devient aujourd’hui l’emblème de la Maison de la Perle. Il y a bien sûr plusieurs couleurs et nuances pour la perle mais celle qui représente sans nul doute le plus notre pays et notre culture est bien cette petite perle qui vient de remporter ce concours.

Madame Jeanne LECOURT, responsable communication de la Maison de la perleCes perles proviennent de l’atoll de Takaroa, donc les perliculteurs à Takaroa sont ravis de mettre leur atoll en avant, car à présent nous allons travailler avec ces quatre perles. Elles vont être le kit, le support de promotion de la perle de Tahiti à l’International dans toutes nos actions sur les cinq continents et nous sommes heureuses de partir avec ces dignes ambassadrices.

<strong>Réalisation</strong>
				: Claire Schwob' />
				<span class=
Type : Série de magazines Thème : La perle de culture de Tahiti Titre : Maison de la Perle Synopsis : La Maison de la Perle de Tahiti organise tout au long de l’année de nombreux évènements. Symposium, vente aux enchères, concours… Ce magazine propose divers reportages témoins des évènements majeurs que le Maison de la perle met en place. Durée unitaire : de 2 à 19 minutes Episodes: 4 Langue : français Formats : 16 9ème
Réalisation: Claire Schwob Production : Creative.tv

Tahiti.tv, la webtv de Tahiti et ses îles : votre voyage virtuel en Polynésie française à travers des centaines de vidéo

Commentaires

Mots-clés

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Bruno Curet, artiste pyrograveur
Pendant un an et demi, Bruno Curet n'a pas arrêté de créer. Sa technique de pyrogravure, il ne cesse de l'améliorer. Mais parce qu'il aime s'essayer à d'autres procédés, il s'est mis à la menu...
Sport à Tahiti : Jet ski
Passionné de jet ski, Louison Mati décide, avec la Fédération de Jet ski de Tahiti, de créer un évènement : une course entre Tahiti et Moorea Aller / retour. Vus du ciel, les compétiteurs se...
La préparation du four traditionnel (1). Si Tahiti m'était conté
Initions-nous à la préparation du four tahitien. Premier mouvement : creuser une fosse d'environ un mètre de diamètre. On y allume un bon feu de bois. Le feu bien vif est recouvert de pierres volc...
Tatiana Maau a créé une entreprise d'agritourisme
Tatiana Maau a créé une entreprise d'agritourisme à Moorea Je suis originaire de Moorea, je m’appelle Tatiana et j’ai monté un projet « agritourisme ». En fait, dedans il y a de l’a...
Top