Mis en ligne dans Chaîne Sport, Pure vibes | 0 commentaire

Nous sommes au skatepark de Tipaerui où se déroulait le premier contest organisé par l’association Creativcrew. Le life style contest, format original de compétitions. Derrière la mini rampe, des artistes réalisaient deux fresques pendant que les artistes de l’équilibre sur quatre voire deux roues s’affrontaient à coup de flip ou autres figures. La pluie annoncée n’étant pas au rendez-vous, tout ce petit monde mettait la main à la pâte pour une journée skate and graff.

Tu pars sur quelle inspiration ? Ricaine, tahitienne, un mélange des deux ? Tu as déjà fait un dessin ? Tu l’as là ? Fais voir. Donc là c’est ce que l’on va voir plus tard… Combien de temps tu vas mettre pour faire ça ?

Un graffeur : trois ou quatre heures, en gros !

Un organisateur : c’est une première, c’est pour le fun, c’est un test. On nous le rend bien parce qu’apparemment, tout le monde est content, a le sourire, il fait beau. L’idée c’était de rencontrer des gens en fait. C’est une famille, une petite mais en même temps une énorme famille, on s’entraide, on est bien. Le truc c’est d’associer l’art urbain, le graff, le skate ensemble pour une journée à la cool. Il fait beau. Le skate pour les jeunes, le graff pour le graff !

Alors, d’où vient cette idée extraordinaire de mélanger graff et skateboard ?

Un organisateur : comme on est tous des passionnés de graff et de skate depuis des années, cela fait plus de 19 ans que l’on skate et que l’on graff dans la rue, on a décidé de faire un évènement graff et skate.

Comment ça se passe, il y a une relation entre les graffeurs et les skaters à Tahiti ?

Un organisateur : oui, certains. Pas tous, bien sûr, parce qu’il y a beaucoup de jeunes qui ne connaissent pas forcément les autres.

Toi tu graffes depuis longtemps ? Tu as commencé en Métropole ?

Un organisateur : j’ai commencé en France sur Paris, il y a à peu près dix ans.

Et quand tu es arrivé ici, ça t’a flashé les graffs qu’il y avait ?

Un organisateur : j’ai vu qu’il y avait vachement de place pour faire du graff. J’ai été étonné qu’il y ait du graff à Tahiti, et on a développé ça un peu plus parce que ce n’était pas beaucoup développé donc on a créé cette association.

Tu as rencontré des graffeurs tahitiens qui avaient différentes influences, des Etats-Unis, de la Métropole ?
Un organisateur : c’est plus une influence des Etats-Unis.
Est-ce qu’ils mélangeaient l’art polynésien avec le graff ou pas du tout ?

Un organisateur : certains. En fait, tu as deux styles. Le style où ils vont vraiment reprendre le tatouage, sinon c’est du style 3D, et américain.
Donc toi, tu es plutôt positif par rapport aux locaux ?

Un organisateur : absolument ! Gros potentiel.

OK sisters and brothers, c’est la fin de ce numéro de Pure Vibes. Si vous avez bien vibré, retrouvez-nous prochainement sur Tahiti.tv. Ciao bye sisters and brothers !

 »<strong>Réalisation</strong>
				:' />
				<span class=
Type : Série de magazines Thème : Les sports de glisse en Polynésie française Titre : Pure vibes Synopsis : Après Adrenalin le magazine de la glisse diffusé sur RFO Polynésie, et sans lâcher son micro, Marco nous présente une émission Magazine dédiée aux sports de glisse pratiqués en Polynésie, ponctués de résumés des dernières compétitions et des dernières tendances. Durée unitaire : 5 minutes 30 Episodes: 6 Langue : français Formats : 4/3
 »Réalisation:  »Production

Tahiti.tv, la webtv de Tahiti et ses îles : votre voyage virtuel en Polynésie française à travers des centaines de vidéo

Commentaires

Mots-clés

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Histoire d'eau : entre sable et corail polynésiens
Au détour d'une patate de corail, dans les fonds lagunaires, il n'est pas rare de voir surgir un poisson, comme issu du décor. Nombreux sont ceux en effet, qui se fondent dans les fonds sous-mar...
Glisse en Polynésie : le robot Shaper
Nous commençons cette émission par un aspect technique : la fabrication d'un surf. A ma connaissance, il existe deux robots shaper sur Tahiti, dont l'un appartient à David Tortellier. David n'app...
Glisse en Polynésie : la vague de Teahupoo
Salut les glisseurs. Aujourd'hui un numéro de Pure Vibes adrénalinesque ! Direction Teahupoo. Salut Teiva, ça va ? Comment s'annonce la journée ? Teiva Joyeux, rider pro : apparemment, on dira...
Hôtels polynésiens : Bora Bora lagoon resort
bord de mer, sur le motu Toopua, face à l'île de Bora Bora (ïle de la Société, Polynésie française) au niveau de Vaitape. On rejoint Vaitape en 3 min de bateau (1,5 km). Situé sur le motu Mut...
Top