Vaihere Cadousteau, femmes et écritures

Mis en ligne dans Chaîne Création, Femmes et écritures | 0 commentaire

Vaihere Cadousteau, femmes et écritures

Je m’appelle Vaihere Poe Cadousteau, je suis enseignante au collège de Tipaerui, j’enseigne le français et je suis également auteure pour le groupe de danse Tamarii Tipaerui à l’occasion des Heiva depuis l’année 2004 jusqu’à l’année 2010. J’ai eu beaucoup de difficultés à écrire en langue tahitienne puisque ce n’est pas ma langue maternelle, mes parents ne la parlaient pas forcément couramment, des expressions ressortaient mais c’étaient vraiment des expressions passe partout et basiques ; donc j’ai appris le tahitien à l’école et spécialement au lycée. Cela a été un défi pour moi de...

en savoir plus

Apprendre à dire COURAGE en reo Tahiti

Mis en ligne dans Chaîne tradition, Reo Tahiti langage | 1 commentaire

Apprendre à dire COURAGE en reo Tahiti

Courage : fa’aitoito, une glottale accentuée. Fa’aitoito signifie avoir du courage, de l’énergie, de la force. C’est aussi avoir de l’audace, de la persévérance. Pendant le Heiva, avant certaines épreuves de force et d’adresse telles que la course de porteurs de fruits, le lancer de javelot, le porter de pierres, la course de pirogues, on entend s’exclamer « fa’aitoito ». Lors des moments difficiles, deuil, épreuve, maladie, quête, on apporte un soutien moral. Courage dans le labeur : fa’aitoito ‘o i te ha’a. Type : Série de magazines Thème :...

en savoir plus

Apprendre à dire POUVOIRS PRESTIGIEUX en reo Tahiti

Mis en ligne dans Chaîne tradition, Reo Tahiti langage | 0 commentaire

Apprendre à dire POUVOIRS PRESTIGIEUX en reo Tahiti

Pouvoir prestigieux : mana. Mana signifie pouvoir, puissant, fort, qui a autorité. Le pouvoir prestigieux, mana, n’était pas le seul privilège de la famille des chefs et des prêtres. Par des rites, on pouvait invoquer le mana des ancêtres ou des dieux pour investir des êtres ou des lieux, des choses qui dès lors inspiraient le respect et la crainte. Certains objets de prestige indiquaient le mana de la personne qui les porte. To’o, sceptre de chef, taumi, plastron, fau, coiffe élevée, ‘ura, plume sacrée, maro ‘ura, ceinture de chef, niho paraoa, ornement en dent de cachalot, nati ha’a, tresse de cheveux… et bien d’autres ! C’est un homme puissant : e ta’ata mana....

en savoir plus

Apprendre à dire LUNE en reo Tahiti

Mis en ligne dans Chaîne tradition, Reo Tahiti langage | 0 commentaire

Apprendre à dire LUNE en reo Tahiti

Lune : ‘ava’e, deux glottales accentuées. L’ancien nom de la lune est marama qui signifie aussi clair, lumineux. Maui tenta de vaincre la déesse lune, Hina, pour que les hommes soient immortels. Le calendrier lunaire polynésien témoigne d’une grande connaissance des saisons, des moments propices pour s’instruire, pêcher, naviguer, couper les cheveux, planter et tailler les plantes. Ainsi on plante les tubercules et les racines à la nouvelle lune, ‘ava’e ‘api et les arbres fruitiers à la pleine lune, ‘ava’e menemene. On comptait autrefois le temps en nuit et en lune. On a gardé ‘ava’e pour le mois. Le mois...

en savoir plus

Apprendre à dire Pays natal en reo Tahiti

Mis en ligne dans Chaîne tradition, Reo Tahiti langage | 0 commentaire

Apprendre à dire Pays natal en reo Tahiti

Pays natal :’ai’a, une voyelle longue, deux glottales. ‘ai’a désigne le pays, la terre qui nous a nourri. ‘ai’a signifie aussi patrie, héritage. Après chaque migration, les Polynésiens tentaient le chemin inverse vers leurs terres d’origine. Le placenta est mis en terre sur la terre natale : e tanuhia te pu fenua i to ‘ai’a. Son pays est loin : e mea atea to na ‘ai’a. C’est quelqu’un du pays : e ta’ata ‘ai’a. Ecoute l’hymne territorial : a fa’aro’o i te himene ‘ai’a. Mon pays me manque : te mihi nei au i to ‘u ‘ai’a. Ce sont des fruits du pays : e...

en savoir plus

Apprendre à dire ETOILE en reo Tahiti

Mis en ligne dans Chaîne tradition, Reo Tahiti langage | 1 commentaire

Apprendre à dire ETOILE en reo Tahiti

Etoile : feti’a, une glottale accentuée. L’ancien nom de feti’a est fetu, hetu. Lors de la création, Rua et Atea engendrèrent les étoiles filantes, feti’a pao, puis la lune, le soleil, les comètes, feti’a ave, et les autres constellations dont les plus célèbres : ta’urua, Vénus, Matari’i, les Pléiades guidaient les navigateurs. Feti’a signifie aussi décoration. La comète est tombée dans la mer : ua marua te feti’a avec i roto i te moana. Il y a beaucoup d’étoiles filantes en juillet : e mea rahi te feti’a pao i tuirai. Cette étoile est rouge : e mea ‘ute’ute teie...

en savoir plus
Top