Le costume de danse à Tahiti, histoire et traditions

Mis en ligne dans Chaîne tradition, Histoire et traditions | 0 commentaire

Le costume de danse à Tahiti, histoire et traditions

Les témoignages des premiers explorateurs européens du XVIIIème siècle décrivent les costumes de danse essentiellement fait de tapa. Cette écorce d’étoffe battue habillait danseurs et musiciens. En 1928, le film Tabu, réalisé à Bora Bora par Murnau et Flaherty consacre les costumes en more. Progressivement les robes missions, les pantalons et les chemises s’effacent ; le more devient l’élément essentiel du costume de danse traditionnelle. Interview de Matani Kainuku Je lance mes idées sur papier et des personnes autour de moi m’aident à affiner ma représentation du costume. C’est une tache difficile parce que c’est...

en savoir plus

Le marae Arahurahu, histoire et traditions polynésiennes

Mis en ligne dans Chaîne tradition, Histoire et traditions | 0 commentaire

Le marae Arahurahu, histoire et traditions polynésiennes

Jean-Claude Hauata : Je souhaite apporter des précisions sur ce marae Arahurahu. En réalité, ce n’est pas le vrai ! L’authentique marae est plus haut, celui-ci s’appelle Ahotu’ana. Ce sont les français qui ont décidé de construire cette réplique en bas. Ils souhaitaient faire des reconstitutions historiques. Cependant, ces fêtes reconstituées ne pouvaient se faire sur un vrai marae. En effet, le marae est un lieu sacré, on ne peut pas jouer avec cela. C’est pour cette raison que ce marae a été reconstruit ici. Le marae Arahurahu En quelques années, le site du marae Arahurahu (lieu de culte) sur la commune de Paea, est devenu...

en savoir plus

Le tatouage Polynésien tout en images

Mis en ligne dans Chaîne Découverte, Tout en images | 0 commentaire

Le tatouage Polynésien tout en images

L’origine de la pratique du tatouage remonte à des centaines d’années dans le triangle polynésien. Elle existait probablement chez les migrants avant qu’ils ne s’installent en Polynésie. Les mots tatouage, tatoo et tattow (ancien anglais) sont dérivés du mot tahitien tatau (qui peut se traduire par « frapper de manière répétée ») qui désigne la pratique consistant à inscrire sur la peau des marques indélébiles. Cette pratique était inconnue des blancs jusqu’à ce que Cook la rapporte en Europe après son voyage au Marquises : « ils impriment sur leurs corps des taches, suivant l’usage...

en savoir plus

Paroles de visiteurs : Mr et Mme Huart, Cathy, Monique

Mis en ligne dans Chaîne Actualité, Paroles de visiteurs | 0 commentaire

Paroles de visiteurs : Mr et Mme Huart, Cathy, Monique

Mr et Mme Huart, Montigny (France) Un rêve, les paysages, la mer, … Pour nous c’est un rêve, venant d’Europe, les paysages, la mer, les vahine, etc. On a préféré les îles comme Huahine, Huahine c’était le top. Les îles un peu plus sauvages, plus naturelles, Bora Bora c’est pas mal.On aspirait à avoir le calme et la tranquillité, donc on cherchait quand même des îles moins peuplées, avec des gens authentiques, et tellement gentils. Les gens sont très, très gentils, très accueillants. Cathy , Californie (Etats Unis)On a choisi la Polynésie française parce que nous n’y étions jamais venus et cela semblait...

en savoir plus

Paroles de visiteurs : Christophe, Myriam, Valérie, Michele

Mis en ligne dans Chaîne Actualité, Paroles de visiteurs | 0 commentaire

Paroles de visiteurs : Christophe, Myriam, Valérie, Michele

Christophe et Myriam, Cluses (France) : On a choisi Tahiti pour notre voyage de noces, c’est notre voyage de noces, on s’est mariés il y a quinze jours. C’était un peu un rêve du coup on s’est dit que c’était l’occasion. Les gens sont sympathiques, de bonne humeur, tout le temps, ils disent tout le temps bonjour, ils ne sont pas stressés, ce sont des vraies vacances. Après c’est comme sur les photos : des fois on est déçus, et là on est super contents. On a eu la chance de visiter Huahine, Bora Bora, Rangiroa, et c’était vraiment sympa.Chaque île a ses particularités et c’est vrai quelles sont...

en savoir plus
Top