Vidéo(s) intégrant le mot clé : "tortue"

Histoire d’eau : la murène et la tortue

Mis en ligne dans Chaîne Nature et bien-être, Histoire d'eau | 0 commentaire

Histoire d’eau : la murène et la tortue

La murène, de part sa forme et sa façon de se mouvoir, rappelle le serpent, long animal au corps oscillant. Elle possède cependant de petites dents très acérées, desquelles les plongeurs doivent se tenir à l’écart ! Souvent cachée dans des coraux, elle n’hésite pas à sortir vivement de sa tanière afin d’impressionner le plongeur par de petites attaques. La tortue, plus nonchalante, s’inquiète rarement des visites des plongeurs. Souvent près des coraux qu’elle aime déguster, elle semble parfois converser avec les petits poissons qui l’approchent. Type : Série de...

en savoir plus

Plongée sous-marine tout en images

Mis en ligne dans Chaîne Découverte, Tout en images | 5 Commentaires

Plongée sous-marine tout en images

Poisson clown, sole, tortue, raie manta, requin, napoléon… entre lagon et océan, nous rencontrons de très nombreuses espèces de poissons, qui vivent dans les eaux polynésiennes. Souvent de nature curieuse, ils s’approchent volontiers des plongeurs ou ne s’offusquent en aucun cas de leur présence. C’est ainsi une farandole d’espèces qui défilent sous nos yeux, parfois en groupe, parfois solitaire… Certains, plus téméraires que d’autres, viennent volontiers nager, voire danser, devant la caméra. Les rencontres, quels que soient les eaux des archipels, émerveillent toujours le plongeur. ...

en savoir plus

Le tatouage Polynésien tout en images

Mis en ligne dans Chaîne Découverte, Tout en images | 0 commentaire

Le tatouage Polynésien tout en images

L’origine de la pratique du tatouage remonte à des centaines d’années dans le triangle polynésien. Elle existait probablement chez les migrants avant qu’ils ne s’installent en Polynésie. Les mots tatouage, tatoo et tattow (ancien anglais) sont dérivés du mot tahitien tatau (qui peut se traduire par « frapper de manière répétée ») qui désigne la pratique consistant à inscrire sur la peau des marques indélébiles. Cette pratique était inconnue des blancs jusqu’à ce que Cook la rapporte en Europe après son voyage au Marquises : « ils impriment sur leurs corps des taches, suivant l’usage...

en savoir plus
Top