Tahiti.tv news : activité touristique sur l’île de Taha’a

Mis en ligne dans Chaîne Actualité, Tahiti.tv News, tourisme | 0 commentaire

Tahiti.tv news : activité touristique sur l’île de Taha’a

Sabrina Laughlin : Nous avons une activité familiale, à la base, c’est une ferme perlière, cela va faire vingt ans qu’on est dans la production de perles. Donc il y a quinze ans on a ouvert l’activité aux visiteurs, on leur fait la démonstration complète de la production de la perle. Bien sûr, ils ont la vente sur place des produits que nous sortons de l’eau, donc les perles montées ou brutes, comme celles que j’ai là, de belles perles de Taha’a… On fait aussi des activités, des excursions nautiques. On fait des tours de l’île en bateau ou en mini van. On a également ouvert il y a quelques mois un restaurant...

en savoir plus

Jean-Jacques Jouet et Gilles Fraysse, artistes peintres à Tahiti

Mis en ligne dans Chaîne Création, Mana Culture | 0 commentaire

Jean-Jacques Jouet et Gilles Fraysse, artistes peintres à Tahiti

Une confrontation de leur vision polynésienne, chacun sa perception couchée sur la toile. Tout deux cherche la vérité mais chacun la voit sous un angle différent. Les paysages, les couleurs éclatantes, la végétation, le peuple polynésien, inspirent sa peinture… Gishaine, Galerie Le carré d’art : Jean-Jacques Jouet vit en Polynésie depuis 1988, est marié et a des enfants polynésiens. C’est un homme qui aime beaucoup la Polynésie, qui peint pour la Polynésie et qui peint la Polynésie avec des couleurs, qui aime l’anatomie avec des belles images et qui montre toujours des couleurs chatoyantes mais surtout très lumineuses. Ce sont...

en savoir plus

Artisan d’art : le tifaifai

Mis en ligne dans Artisan d'art, Chaîne Création | 2 Commentaires

Artisan d’art : le tifaifai

La nuit quand je dors, je réfléchie et quand les modèles viennent, j’écris et je coupe. Quand je commence un tifaifai je vais dessiner mon motif sur un drap et après je coupe. Je fais à main levée. Je n’ai pas été à l’école. J’ai commencé à faire des tifaifai à l’âge de 17 ans. C’est venu comme ça, quand j’ai vu mes cousines travailler sur les tifaifai, c’est comme ça que j’ai eu envie de faire des tifaifai, comme ça, tout seul ! J’ai coupé un tifaifai, mais le premier tifaifai, je n’ai pas réussi et après on a fait des groupes de mamans pour faire des tifaifai, à six...

en savoir plus

Flore polynésienne. Si Tahiti m’était conté

Mis en ligne dans Chaîne tradition, Tahiti d'antan | 0 commentaire

Flore polynésienne. Si Tahiti m’était conté

Dans le domaine de la surprise et du déconcertant, ce modeste continent tient une place importante. Jugez-en ! Voici des poteaux de clôture qui, enfoncés à coup de masse, bourgeonnent, surgeonnent et redeviennent arbustes. Voulant nous livrer à une expérience, nous coupâmes un bananier un jour vers midi. Précisons que le bananier ne fournit qu’un seul régime de bananes et que l’on abat l’arbuste lorsque le régime est bon à couper. Le lendemain, vers les 11 heures, c’est-à-dire 23 heures plus tard, le cœur de l’arbuste avait crût de onze centimètres et demi, soit un demi centimètre à l’heure, phénomène presque...

en savoir plus

Le monoï de Tahiti : Eric Vaxelaire

Mis en ligne dans Chaîne Actualité, Tahiti.tv news, économie | 0 commentaire

Le monoï de Tahiti : Eric Vaxelaire

Eric Vaxelaire, vice-président de l’institut du monoï : Pourquoi ce produit est unique et pourquoi il est uniquement en Polynésie, c’est que le monoï en fait est constitué de deux éléments : le tiare Tahiti, qui est une fleur endémique à la Polynésie française qu’on appelle le Gardenia tahitensis, avec l’huile de coco sont mélangés, macérés, comme l’enfleurage en parfumerie et vont constituer en fait la base du monoï. Depuis 1992, l’appellation d’origine « monoï de Tahiti » a été reconnue, ce qui permet en fait de donner des garanties auprès des consommateurs. Un producteur ne peut pas...

en savoir plus

Glisse en Polynésie : le robot Shaper

Mis en ligne dans Chaîne Sport, Pure vibes | 0 commentaire

Glisse en Polynésie : le robot Shaper

Nous commençons cette émission par un aspect technique : la fabrication d’un surf. A ma connaissance, il existe deux robots shaper sur Tahiti, dont l’un appartient à David Tortellier. David n’appartient à la catégorie des nostalgiques façon « c’était mieux avant… », non, non. Lui, il a choisi d’évoluer avec le temps. Bien sûr cela demande des sacrifices financiers, mais apparemment le jeu en vaut son pain de mousse. A l’aide d’un ordinateur, d’un programme adapté aux dessins et aux commandes numériques d’une machine, il est résolument un shaper moderne. Présentation avant et après. David...

en savoir plus
Top