Mis en ligne dans Chaîne Actualité, Tahiti.tv news, économie | 0 commentaire

Richard Bailey : les hôtels sont de très grands consommateurs d’énergie, surtout dans les tropiques, nous utilisons beaucoup la climatisation, et dans les pays insulaires comme celui-ci, ça coûte très cher, le coût de l’énergie est très élevé, donc naturellement quand nous avons voulu faire un nouvel hôtel à Bora Bora, nous avons commencé à chercher des sources d’énergie renouvelables et moins coûteuses.

Premier mai 2006, après 27 mois de travaux, l’hôtel Intercontinental Resort Thalasso Spa ouvre ses portes à Bora Bora en Polynésie française. C’est le premier centre de thalasso thérapie du Pacifique sud à utiliser l’eau de mer profonde pour les soins mais surtout le premier complexe hôtelier à se servir de cette source d’énergie pour la climatisation de l’ensemble des bâtiments.

John Craven : si nous voulons climatiser un immeuble, nous pouvons le faire de deux façons différentes. Nous pouvons utiliser l’électricité produite par l’énergie thermodynamique des mers pour faire fonctionner les climatiseurs conventionnels ou nous pouvons utiliser directement l’eau des mers profondes, la faire passer dans un échangeur thermique, mettre un ventilateur derrière et avoir de l’air conditionné directement avec l’eau froide des profondeurs. Nous nous sommes aperçus que la dépense d’énergie de ce système par rapport au premier est de un pour cent !

C’est aussi une grande avancée pour la protection de l’environnement. Moins de bruit, pas de rejet de chlorofluorocarbone, connu sous le nom de CFC et responsable de la destruction de la couche d’ozone, et moins de consommation d’énergie. Il aurait fallu 2 millions 5 de litres de fuel par an pour climatiser cet ensemble.

Richard Bailey : nous sommes extrêmement satisfaits du fonctionnement, du résultat et du système. Les températures fournies sont tout à fait satisfaisantes. Nous sommes tellement confiants dans l’utilisation de cette technologie que nous voudrions l’étendre, tant dans de futurs projets hôteliers que sur d’autres projets même industriels sur Tahiti ou sur d’autres îles de la Polynésie.

Ed Begely : je pense que ce système va fonctionner pendant très très longtemps, non seulement pour cet hôtel, mais pour tous ceux à venir se servant de cette technologie car ce principe sera de plus en plus utilisé.

John Craven : Tahiti a montré la voie. Le système fonctionne et nous le citerons en exemple de ce vers quoi devrait évoluer le développement durable dans tous les pays insulaires du monde.

<strong>Réalisation</strong>
				: Claire Schwob' />
				<span class=
Type : Série de magazines Thème : L’actualité économique de la Polynésie française Titre : Tahiti nui news économie Synopsis : Tahiti.tv, News accueille les acteurs du développement économique, touristique et évènementiel de la Polynésie française. Durée unitaire : 5 minutes Episodes: 10 Langue : français Formats : 4/3
Réalisation: Claire Schwob Production : Tahiti nui companies

Tahiti.tv, la webtv de Tahiti et ses îles : votre voyage virtuel en Polynésie française à travers des centaines de vidéo

Commentaires

Mots-clés

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Bien dans mon corps à Tahiti : bien dormir
Le sommeil occupe le tiers de notre vie. A soixante ans, nous avons dormi près de vingt ans. Vous imaginez ? Indispensable à la récupération de nos forces physiques et psychiques, il est essentiel...
Flore polynésienne. Si Tahiti m'était conté
Dans le domaine de la surprise et du déconcertant, ce modeste continent tient une place importante. Jugez-en ! Voici des poteaux de clôture qui, enfoncés à coup de masse, bourgeonnent, surgeonnent...
Extrait du Heiva i Tahiti : Poerani
Extrait d'un spectacle de la troupe de danse polynésienne Poerani à l'occasion du Heiva i Tahiti. Spectacle grandiose, apothéose de la culture polynésienne, les festivités du Heiva rassemblent...
Fan de Tahiti : Thierry Lhermitte à Tahiti, Huahine, Moorea et Rangiroa
Thierry Lhermitte : retourner à Huahine, c’était dingue. On a eu un accueil incroyable avec tous les gens qui ont travaillés sur le film, je ne m’attendais pas du tout à ça. Il y a eu u...
Top