Le noddi est un oiseau marin commun en Polynésie française et dans tous les archipels. On peut le voir en pleine mer raser les flots avec ses ailes puissantes. C’est un poisson pêcheur qui a dû s’adapter à son environnement et donc en tant que tel, il a développé une vision polarisée pour lui permettre de voir à travers les flots pour chasser ses proies. Il est également doté de palmes pour pouvoir nager sur de courtes distances dans l’eau.

Évidemment le noddi ne passe pas tout son temps en mer, il rentre fréquemment à terre pour se reposer ou nidifier. Il forme alors une colonie importante sur les côtes. Cet oiseau est reconnaissable à son plumage foncé et à son front argenté. Son bec est long, fin et étroit. C’est un outil efficace pour capturer les poissons et calmars dont il se nourrit. Ses ailes sont longues et pointues, elles sont particulièrement adaptées pour les vols de longues distances.

Il peut ainsi s’éloigner de 50 kilomètres des côtes pour trouver sa nourriture. Les noddis comme l’ensemble des oiseaux marins sont étroitement liés à l’homme. En effet, depuis toujours les pêcheurs s’en servaient pour se repérer. Ils utilisaient la direction que suivaient les oiseaux durant la nuit ou à l’aube, pour pouvoir se repérer et arriver à destination. Aujourd’hui encore, les noddis suivent les pêcheurs et les pêcheurs suivent également les noddis afin de repérer les bancs de thons ou de bonites pour profiter de l’affolement de leurs proies et récupérer ainsi la nourriture.

Les noddis se reproduisent en colonies. Les nids sont composés de débris végétaux qu’on trouve aux alentours et n’accueillent qu’un seul œuf par nid. Cet œuf est incubé par le mâle et la femelle pendant une trentaine de jours. Lorsqu’il nait, le petit noddi est surveillé de près par ses parents contre les prédateurs dont notamment les grandes frégates. Puis le jeune reste dans le nid pendant 35 jours mais les parents vont continuer de le nourrir jusqu’à cent jours après l’envol, ce qui est assez énorme !

Donc les noddis dépensent beaucoup d’énergie lors de cette nidification, ce qui explique qu’ils ne se reproduisent qu’une fois l’an. Les noddis ne sont pas particulièrement menacés, par contre, ils peuvent être victimes de pollution qui incombe à l’homme dont la pollution liée aux hydrocarbures, aux pesticides ou également la destruction de leurs lieux de nidification.

Réalisation: Claire Schwob
Réalisation: Claire Schwob Production : Tahiti nui companies
Type : Série de magazines Thème : La faune et la flore polynésiennes Titre : Te natura Synopsis : face aux mythiques plages de sables blancs, la nature verdoyante des îles de Polynésie française, reste parfois en retrait. Cette série de magazines met en avant les merveilles de la nature des îles de Polynésie française. Partez à la découverte de la flore et la faune polynésienne. Durée unitaire : 4 minutes Episodes: 10 Langue : français Formats : 4/3

Tahiti.tv, la webtv de Tahiti et ses îles : votre voyage virtuel en Polynésie française à travers des centaines de vidéo

Si vous avez aimé cette article, vous aimerez aussi :

Partagez !
Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus
Share On Linkedin
Share On Pinterest
Share On Youtube
Contact us