La préparation du four traditionnel (1). Si Tahiti m’était conté

Mis en ligne dans Chaîne tradition, Tahiti d'antan | 0 commentaire

La préparation du four traditionnel (1). Si Tahiti m’était conté

Initions-nous à la préparation du four tahitien. Premier mouvement : creuser une fosse d’environ un mètre de diamètre. On y allume un bon feu de bois. Le feu bien vif est recouvert de pierres volcaniques qui offrent la propriété de rougir au feu sans se briser. Mais pour atteindre ce résultat, il faut compter deux heures. Pendant ce temps, procurons-nous les aliments nécessaires. On apporte des taro, légume féculent puis les uru, fruits de l’arbre à pain qui seront immédiatement épluchés à l’aide d’un coquillage scié en deux. Poto est universel, sous l’eau comme sur les arbres, il est à l’aise. Les pieds sanglés...

en savoir plus

Surf à Tahiti : Sapinus longboard 2001

Mis en ligne dans Chaîne Création, Chaîne Sport, Docs en stock | 0 commentaire

Surf à Tahiti : Sapinus longboard 2001

C’est à Sapinus qu’a lieu la deuxième édition de la Local motion Sapinus longboard classic organisée par le Christian Surfers Tahiti Surf Club, créé en septembre 1998, club affilié à l’organisation Christian Surfers International. L’épreuve se déroule à l’embouchure de la rivière Punaruu, côte ouest de Tahiti, où la houle se brise sur le récif en vagues pouvant atteindre jusqu’à 5 m de hauteur. Du 5 au 11 août 2001, une trentaine de longboarders locaux, dont Vetea David, Arsene Haroe, Michel Demont, Patrick Lau, et internationaux, comme Kanoa Dahlin, Kanai Sharsh, Pat Sukuda les hawaiiens, Dave Simmons...

en savoir plus

Docs en stock : l’île de Rurutu

Mis en ligne dans Chaîne Création, Docs en stock | 0 commentaire

Docs en stock : l’île de Rurutu

Situées au Sud de Tahiti, les Australes furent les dernières îles polynésiennes à être accostées par les missionnaires européens du 18ème siècle. L’une d’elle, Rurutu, à environ 600 kms des Iles de la Société, est aujourd’hui l’île la plus accessible de l’archipel des Australes. Elle n’en demeure pas moins sauvage et rien ne semble pouvoir perturber la petite vie tranquille et quotidienne de ses quelques 2000 habitants. Les 36 km2 de l’île se répartissent entre 3 villages, Moerai, Avera et Auti, chacun traversé par une route principale autour de laquelle la vie s’organise. Magasins, école, lieu de...

en savoir plus

Court-métrage polynésien : A une passante

Mis en ligne dans Chaîne Création, Shorts en stock | 0 commentaire

Court-métrage polynésien : A une passante

La rue assourdissante autour de moi hurlait. Longue, mince, en grand deuil, douleur majestueuse, Une femme passa, d’une main fastueuse Soulevant, balançant le feston et l’ourlet ; Agile et noble, avec sa jambe de statue. Moi, je buvais, crispé comme un extravagant, Dans son oeil, ciel livide où germe l’ouragan, La douceur qui fascine et le plaisir qui tue. Un éclair… puis la nuit ! – Fugitive beauté Dont le regard m’a fait soudainement renaître, Ne te verrai-je plus que dans l’éternité ? Ailleurs, bien loin d’ici ! trop tard ! jamais peut-être ! Car j’ignore où tu fuis, tu ne sais où je vais, Ô toi que...

en savoir plus

Si Tahiti m’était conté (5)

Mis en ligne dans Chaîne tradition, Tahiti d'antan | 0 commentaire

Si Tahiti m’était conté (5)

Nous arrivons à la léproserie d’Orofara. Installé à l’entrée d’une vallée, le village est coquet et entretenu par les malades eux-mêmes. Il abrite une centaine de lépreux. Convenons que sur 60 000 habitants, le pourcentage est faible. De plus, la maladie est non seulement en voie de régression, mais vraisemblablement en voie de disparition. En effet, depuis la découverte de la promine, on n’hospitalise pratiquement plus de lépreux. Les personnes charitables pourront leur envoyer des friandises, ou encore des magasines, même peu récents, à cette simple adresse : Léproserie de Tahiti. A peu de distance de Papeete maintenant,...

en savoir plus

Paea. Histoires de Polynésie, Tour de l’île de Tahiti

Mis en ligne dans Chaîne Découverte, Histoires de Polynésie | 0 commentaire

Paea. Histoires de Polynésie, Tour de l’île de Tahiti

Il ne reste rien ou presque rien du Marae de Mahiatea édifié par Purea pour assurer la suprématie de son fils sur les enfants d’Amo et sur les Pomaré. Cook eut l’occasion d’en admirer les superbes dimensions 81 mètres de long, 25 mètres de large, 13 mètres de haut grâce aux 11 gradins qui le composaient. Le monument élevé à Tati, au grand Tati, en évoque le souvenir. Ses pierres profanées, servirent à la construction de la route, d’un pont qui fût emporté par une crue, et à l’établissement de la grande plantation d’Atimaono, qui fît faillite. Atimaono, la seule plaine littorale digne de ce nom, inspira Sterseven...

en savoir plus
Top