Artisan d’art : matau, l’hameçon polynésien

Mis en ligne dans Artisan d'art, Chaîne Création | 0 commentaire

Artisan d’art : matau, l’hameçon polynésien

Matau, l’hameçon polynésien, exprime les concepts d’éternité, de cycles, et de retour inaliénable des choses et des êtres. Car le demi-dieu est héros civilisateur. Maui fit ressurgir les îles des abîmes ténébreux de l’océan qui les retenaient, s’accrochant à son hameçon magique pour offrir aux hommes une ère nouvelle de prestige et de gloire. Il est façonné la plupart du temps dans la nacre de l’huitre perlière à l’aide de scies en corail ou en pierre, de limes en corail ou en radioles d’oursins et de pointes de perçoir en coquillage, elles-mêmes actionnées par des volants de perçoir à pompe....

en savoir plus

La préparation du poisson cru. Si Tahiti m’était conté

Mis en ligne dans Chaîne tradition, Tahiti d'antan | 0 commentaire

La préparation du poisson cru. Si Tahiti m’était conté

La prise du jour ! Quelle sera sa destination ? Les vahine vont nous renseigner. Celle-ci, revenant du marché, va se livrer sous nos yeux à la confection du réputé poisson cru. A cette époque, parmi les personnalités que le tourisme avait conduit jusqu’à Tahiti, figurait Sam Letrone, cuisinier bien connu des gastronomes de France. En dépit de ses vastes connaissances en matière culinaire, il lui restait à apprendre comment se prépare le poisson cru. On coupe tout d’abord le thon ou la bonite en petits cubes. Le chef est attentif, en Europe il n’aura plus de vahine instructives à sa disposition. Aussi n’hésite t’il pas, comme...

en savoir plus

Bien dans mon corps à Tahiti : beauté et santé des cheveux

Mis en ligne dans Bien dans mon corps, Chaîne Nature et bien-être | 0 commentaire

Bien dans mon corps à Tahiti : beauté et santé des cheveux

Chez les femmes, comme chez les hommes, la chevelure est un atout de séduction. Les cheveux sont le reflet d’une bonne santé physique et morale ; une vie saine et équilibrée est primordiale. Il est important de bien dormir et de bien manger. Il est également conseillé de choisir des aliments riches en acides aminés, en vitamines et en minéraux. La levure de bière, les céréales complètes, le poisson, les légumes verts contenant des minéraux, tels que le fer, le magnésium, le calcium, et des oligo éléments, zinc, sélénium, souffre, sont essentiels à l’élaboration des tissus capillaires. En cas de chute de cheveux, des apports...

en savoir plus

Les chinois et les pêcheurs tahitiens. Si Tahiti m’était conté

Mis en ligne dans Chaîne tradition, Tahiti d'antan | 0 commentaire

Les chinois et les pêcheurs tahitiens. Si Tahiti m’était conté

L’asiatique loge souvent dans une habitation exigüe et vétuste comme celle-ci. Mais il est précieux en ce pays où l’on peut penser que sans le chinois le marché serait dépourvu de légumes. Quel est l’européen, ou le Tahitien, qui cultiverait choux, haricots, salades, sur des pentes à 45 degrés et sous un soleil tropical ? Qui transporterait l’eau à dos d’homme et débrousserait dix fois avant de récolter ? Seul, le chinois accepte de poursuivre dans un opiniâtre silence l’ingrat travail d’une terre peu généreuse. Celui-là livre le pain qu’il authentiquement pétri à la sueur de son front la nuit et sans...

en savoir plus

Angelo, artiste peintre

Mis en ligne dans Chaîne Création, Mana Culture | 0 commentaire

Angelo, artiste peintre

Son grand-père lui racontait. De ces histoires et légendes, il a imaginé, des flashs lui sont arrivés et lui ont ouvert les yeux. Il a représenté ce qu’il voyait sur papier, à l’encre de chine. Proche de la nature, à l’écoute et ouvert à l’environnement naturel, il laisse l’inspiration de la terre l’envahir pour s’exprimer. Des illustrations qui en cachent d’autres… A première vue, on peut distinguer un cocotier, une colombe, un poisson. Mais lorsqu’on se rapproche un tout petit peu plus, d’autres dormes apparaissent. Un ami de longue date l’a encouragé à dévoiler ses dons. Ses...

en savoir plus

La préparation du four traditionnel (2) Si Tahiti m’était conté

Mis en ligne dans Chaîne tradition, Tahiti d'antan | 0 commentaire

La préparation du four traditionnel (2) Si Tahiti m’était conté

On prépare le poe de papaye, dessert à base d’amidon et de fruits. Le poe de banane est confectionné de la même façon. D’abord cuites à l’eau, les bananes sont ensuite pétries avec de l’amidon. Ce poe est enveloppé dans des feuilles de bananiers et ainsi prêt à être mis au four. C’est du manioc qu’est extrait l’amidon essentiellement pur qui entre dans la préparation de ces aliments. Voici le pied de manioc. Les gens chargés du four ont égalisé l’amas de pierres brûlantes puis en ont prélevé quelques-unes destinées à faire cuire à part un autre dessert composé essentiellement d’amidon. Cette...

en savoir plus
123
Top