Vidéo(s) intégrant le mot clé : "Poisson"

Artisan d’art : matau, l’hameçon polynĂ©sien

Mis en ligne dans Artisan d'art, Chaîne Création | 0 commentaire

Artisan d’art : matau, l’hameçon polynĂ©sien

Matau, l’hameçon polynĂ©sien, exprime les concepts d’Ă©ternitĂ©, de cycles, et de retour inaliĂ©nable des choses et des ĂŞtres. Car le demi-dieu est hĂ©ros civilisateur. Maui fit ressurgir les Ă®les des abĂ®mes tĂ©nĂ©breux de l’ocĂ©an qui les retenaient, s’accrochant Ă  son hameçon magique pour offrir aux hommes une ère nouvelle de prestige et de gloire. Il est façonnĂ© la plupart du temps dans la nacre de l’huitre perlière Ă  l’aide de scies en corail ou en pierre, de limes en corail ou en radioles d’oursins et de pointes de perçoir en coquillage, elles-mĂŞmes actionnĂ©es par des volants de perçoir Ă  pompe....

en savoir plus

La prĂ©paration du poisson cru. Si Tahiti m’Ă©tait contĂ©

Mis en ligne dans Chaîne tradition, Tahiti d'antan | 0 commentaire

La prĂ©paration du poisson cru. Si Tahiti m’Ă©tait contĂ©

La prise du jour ! Quelle sera sa destination ? Les vahine vont nous renseigner. Celle-ci, revenant du marchĂ©, va se livrer sous nos yeux Ă  la confection du rĂ©putĂ© poisson cru. A cette Ă©poque, parmi les personnalitĂ©s que le tourisme avait conduit jusqu’Ă  Tahiti, figurait Sam Letrone, cuisinier bien connu des gastronomes de France. En dĂ©pit de ses vastes connaissances en matière culinaire, il lui restait Ă  apprendre comment se prĂ©pare le poisson cru. On coupe tout d’abord le thon ou la bonite en petits cubes. Le chef est attentif, en Europe il n’aura plus de vahine instructives Ă  sa disposition. Aussi n’hĂ©site t’il pas, comme...

en savoir plus

Bien dans mon corps à Tahiti : beauté et santé des cheveux

Mis en ligne dans Bien dans mon corps, Chaîne Nature et bien-être | 0 commentaire

Bien dans mon corps à Tahiti : beauté et santé des cheveux

Chez les femmes, comme chez les hommes, la chevelure est un atout de sĂ©duction. Les cheveux sont le reflet d’une bonne santĂ© physique et morale ; une vie saine et Ă©quilibrĂ©e est primordiale. Il est important de bien dormir et de bien manger. Il est Ă©galement conseillĂ© de choisir des aliments riches en acides aminĂ©s, en vitamines et en minĂ©raux. La levure de bière, les cĂ©rĂ©ales complètes, le poisson, les lĂ©gumes verts contenant des minĂ©raux, tels que le fer, le magnĂ©sium, le calcium, et des oligo Ă©lĂ©ments, zinc, sĂ©lĂ©nium, souffre, sont essentiels Ă  l’Ă©laboration des tissus capillaires. En cas de chute de cheveux, des apports...

en savoir plus

Les chinois et les pĂŞcheurs tahitiens. Si Tahiti m’Ă©tait contĂ©

Mis en ligne dans Chaîne tradition, Tahiti d'antan | 0 commentaire

Les chinois et les pĂŞcheurs tahitiens. Si Tahiti m’Ă©tait contĂ©

L’asiatique loge souvent dans une habitation exigĂĽe et vĂ©tuste comme celle-ci. Mais il est prĂ©cieux en ce pays oĂą l’on peut penser que sans le chinois le marchĂ© serait dĂ©pourvu de lĂ©gumes. Quel est l’europĂ©en, ou le Tahitien, qui cultiverait choux, haricots, salades, sur des pentes Ă  45 degrĂ©s et sous un soleil tropical ? Qui transporterait l’eau Ă  dos d’homme et dĂ©brousserait dix fois avant de rĂ©colter ? Seul, le chinois accepte de poursuivre dans un opiniâtre silence l’ingrat travail d’une terre peu gĂ©nĂ©reuse. Celui-lĂ  livre le pain qu’il authentiquement pĂ©tri Ă  la sueur de son front la nuit et sans...

en savoir plus

Angelo, artiste peintre

Mis en ligne dans Chaîne Création, Mana Culture | 1 commentaire

Angelo, artiste peintre

Son grand-père lui racontait. De ces histoires et lĂ©gendes, il a imaginĂ©, des flashs lui sont arrivĂ©s et lui ont ouvert les yeux. Il a reprĂ©sentĂ© ce qu’il voyait sur papier, Ă  l’encre de chine. Proche de la nature, Ă  l’Ă©coute et ouvert Ă  l’environnement naturel, il laisse l’inspiration de la terre l’envahir pour s’exprimer. Des illustrations qui en cachent d’autres… A première vue, on peut distinguer un cocotier, une colombe, un poisson. Mais lorsqu’on se rapproche un tout petit peu plus, d’autres dormes apparaissent. Un ami de longue date l’a encouragĂ© Ă  dĂ©voiler ses dons. Ses...

en savoir plus

La prĂ©paration du four traditionnel (2) Si Tahiti m’Ă©tait contĂ©

Mis en ligne dans Chaîne tradition, Tahiti d'antan | 0 commentaire

La prĂ©paration du four traditionnel (2) Si Tahiti m’Ă©tait contĂ©

On prĂ©pare le poe de papaye, dessert Ă  base d’amidon et de fruits. Le poe de banane est confectionnĂ© de la mĂŞme façon. D’abord cuites Ă  l’eau, les bananes sont ensuite pĂ©tries avec de l’amidon. Ce poe est enveloppĂ© dans des feuilles de bananiers et ainsi prĂŞt Ă  ĂŞtre mis au four. C’est du manioc qu’est extrait l’amidon essentiellement pur qui entre dans la prĂ©paration de ces aliments. Voici le pied de manioc. Les gens chargĂ©s du four ont Ă©galisĂ© l’amas de pierres brĂ»lantes puis en ont prĂ©levĂ© quelques-unes destinĂ©es Ă  faire cuire Ă  part un autre dessert composĂ© essentiellement d’amidon. Cette...

en savoir plus
Top